Vaincre la phobie des musées quand on est claustrophobe

Être claustrophobe est un véritable problème qui nous empêche de pouvoir vivre normalement. Par exemple avoir la phobie des musées nous empêche de pouvoir découvrir des choses et d’apprendre. Mais ce qu’il faut savoir c’est que l’on peut très bien dépasser cette phobie et ce de façon simple en faisant un travail sur soi-même grâce à des exercices faciles à mettre en place.

Vaincre la phobie des musées quand on est claustrophobe

La claustrophobie se caractérise le plus souvent par une angoisse qui nous donne l’impression que l’on ne va plus pouvoir respirer. Dans un musée, par exemple, un claustrophobe à l’impression qu’il ne peut pas respirer car il n’y a pas assez d’air. Le problème majeur pour ces personnes c’est qu’elles ne peuvent plus rien faire et trouvent toujours une bonne excuse pour sortir.

La claustrophobie c’est quoi ?

Il est important de bien définir la claustrophobie. Cette phobie se déclenche et développe le plus souvent quand on devient adulte. Il peut y avoir une forme de prédisposition dans nos gênes pour avoir telle ou telle phobie. Le problème c’est que cette phobie va nous faire nous replier sur nous-même. Par exemple avec la phobie des musées, on a peur d’aller en visiter et on n’ose plus sortir. Il peut aussi y avoir un élément déclencheur comme par exemple le fait d’avoir été enfermé dans un musée mais ce n’est pas toujours le cas. Dans d’autres, il suffit d’avoir eu une expérience désagréable qui fera que notre phobie sera refoulé au plus profond de nous-même avant de ressortir un jour.

Quels sont les moyens pour vaincre sa phobie des musées.

Pour être franc, il est souvent très dur de faire totalement disparaître une phobie par contre il est possible de mieux vivre avec. Il faut apprendre à maîtriser sa peur en la combattent. Il faut savoir qu’il est primordial de lutter contre cette dernière le plus tôt possible. En effet, si vous être claustrophobe, plus vous attendrez et plus il sera dur de vivre avec votre phobie.

Dans un premier temps, il faut mettre en place les thérapies cognitives et comportementales qui permettent de remettre les choses dans l’ordre. C’est à dire apprendre à ces personnes à ne pas confondre la peur et le danger. Dans un second temps, il faut tout simplement les amener dans un musée pour vaincre cette phobie en leur apprenant à se maîtriser, à mieux respirer et surtout les aider à reprendre confiance. Il faut savoir y aller en douceur et de manière progressive.